IMG_2738.jpg

Un témoignage exceptionnel, soulignant le Hiatus dramatique entre la beauté envoutante de la scéne et la cruauté des coulisses.
" La danse à l'Opéra de Paris, le spectacle magique de ces corps éthérés qui s'envolent vers la lumière ! On se prend à les envier. Et pourtant ... Dernièrement, un rapport officiel dénonçait en ces lieux la souffrance imposée, le harcélement moral, les indignités infligées aux enfants et aux adultes.
Quelques danseurs ont timidement corroboré ces déclarations mais, la plupart du temps, la loi du silence triomphe. Elise Ropers, elle, n'a pas voulu se taire. Sans tomber dans le pamphlet revanchard, elle nous montre ici comment l'Opéra l'a détruite.
Les insultes en guise de conseils, l'encouragement à la délation, l'alternance chouchoutage-rejet, et la menace suprême qui vous fait tout accepter : si vous ne filez pas droit, vous ne monterez pas sur scène. De quoi briser les rêves les plus passionnés.
Et pourtant, quel rêve ! L' auteur ne nous en prive pas : ce fut le sien. La magie des spectacles, l'exotisme des tournées, de New York à Tokyo, de Séoul à Moscou, les divines prestations des étoiles ... Faut-il vraiment pour accéder à cet Olympe, payer le prix de l'irrespect humain ?